Comment pouvez-vous emprunter ? La question à se poser avant d’acheter !

Devenir propriétaire est le rêve que beaucoup de Français tentent de concrétiser chaque année. Mais, pour y parvenir, il est particulièrement important de se poser les bonnes questions et de bien préparer son achat immobilier. Capacité d’emprunt immobilier, crédit, courtage sont autant d’éléments à prendre en compte avant de se lancer dans la recherche de son futur chez soi. Suivez le guide…

 La stabilité financière et d’emploi : le b.a.-ba !

 Objectivement, lorsqu’on est chômeur, sans emploi stable ou bénéficiaire de minimas sociaux, il est rare, voire quasiment impossible, de voir son dossier de crédit à la consommation accepté. Alors, imaginez ce qu’il en est lorsqu’il s’agit d’un achat immobilier ! Pour qu’un dossier de demande de crédit pour ce type d’achat soit étudié, il faut justifier avant tout de sa capacité à rembourser mensuellement le crédit souscrit. Consultez le spécialiste du courtage Vousfinancer pour savoir où vous en êtes.

Voilà pourquoi, l’un des premiers critères des banques pour octroyer ou non un crédit immobilier est un emploi stable, donc d’un contrat de travail.

CDI et contrat de fonctionnaire titularisé : les sésames du prêt immobilier

 Ces deux contrats sont vraiment les clés assurées pour une étude de dossier approfondie et, dans la majorité des cas pour une acceptation de son dossier, à condition que la période d’essai soit terminée dans le cadre du CDI.

CDD et contrats d’intérimaire : l’espoir est de mise

 Dans le contexte tendu où se trouve actuellement le marché de l’emploi, certaines banques peuvent porter un regard bienveillant sur un dossier dont l’emprunteur est intérimaire ou en CDD, à la seule condition que le contrat dure depuis plus de deux ans, sans aucune interruption, et ce, au sein du même secteur d’activité.

Les travailleurs indépendants : une question de bilans

 Si un travailleur indépendant dispose de deux bilans consécutifs positifs auxquels s’ajoute un bilan prévisionnel optimiste, il peut également prétendre à un crédit pour réaliser un achat immobilier.

Toutefois, la nature du contrat ne suffit pas pour être assuré d’obtenir un crédit et réaliser son achat immobilier. D’autres critères sont à prendre en considération pour son obtention. L’actualité immobilière vous intéresse ? Suivez 123immo.info.

La capacité d’emprunt : la clé de voûte d’un dossier de demande de crédit immobilier

 capacité d'empruntQuel que soit votre contrat de travail, la banque ne vous prêtera jamais plus que ce que permet votre capacité d’emprunt. Celle-ci est calculée en fonction des revenus nets mensuels, du taux d’endettement souhaité, enfin du taux d’intérêt moyen pratiqué en France et calculé en fonction des durées de remboursement.

Une fois déterminée, cette capacité d’emprunt immobilier vous permettra de déterminer le type de biens que vous pouvez acquérir. Vous éviterez ainsi de perdre du temps dans des recherches qui n’ont aucune chance d’aboutir.

Petit bas de laine : un coup de pouce très apprécié

 Disposer d’un PEL (Plan Épargne Logement) ou d’économies bloquées sur un compte est également un élément apprécié des banques. Ces économies sont la traduction d’une volonté d’épargner et d’une certaine gestion de votre argent, donc de vos comptes. Elles permettent également de faire face aux dépenses annexes liées à l’achat immobilier, comme les frais de notaire, rarement prix financés par les banques.

Les autres éléments à prendre en compte

 Si le taux d’endettement accepté est généralement de 33 %, les banques regardent bien d’autres critères pour accorder un emprunt immobilier.

En effet, elles prennent également en compte :

  • le saut de charge qui correspond à la différence entre le prix du loyer payé et le montant de la mensualité de l’emprunt contracté pour sa résidence principale ;
  • le reste à vivre qui est le montant restant de vos revenus après déductions de toutes les charges ;
  • le profil de l’emprunteur, son âge et son activité professionnelle sont également des points appréciés par les banques dans l’octroi d’un crédit pour un achat immobilier.

En savoir plus ici.

Articles similaires